Franck BELLION à la rencontre des entreprises de TP29

Claire ESCULIER  05 septembre 2017  Institutionnel

Franck BELLION Président de CCIMBO intervenant devant les entreprises de TP29

Le 1er septembre dernier au golf de Brest Iroise, une 30aine d’entreprises de la profession s’est retrouvée pour le RDV annuel de TP 29. Ce moment privilégié permet de faire un point et d’échanger sur l’actualité, les actions engagées collectivement et les initiatives à venir au titre de la FRTP.

C’est aussi l’occasion d’inviter une personnalité et cette année, il s’agit de Franck BELLION, Président de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest (CCIMBO), gestionnaire d’équipements structurants tels que les ports et aéroports.

Dans son propos introductif, Franck BELLION rappelle la fusion des trois CCI (Brest, Morlaix, Quimper), qui a donné naissance à CCIMBO, nouvelle structure, avec le maintien d’ancrage territorial pour assurer la proximité avec les territoires.

Au titre du mandat, (2017/20121), la rupture Est/Ouest est un enjeu, et si la prise de conscience existe, il faut être vigilant pour l’avenir économique de l’Ouest breton. Pour Franck BELLION, cet échange avec la profession des Travaux Publics est important, car l’aménagement du territoire est un combat commun.

En matière de priorités, la CCI, insiste sur la création et la reprise d’entreprises, le soutien aux entreprises dans leur projection à l’international (ouverture d’un World Trade Center à Brest), l’accompagnement des entreprises, dont le soutien à la transition numérique (initiative French Tech Brest), la sécurisation énergétique, …

Comme l’explique Franck BELLION, une des clés du dynamisme et du développement d’un territoire réside dans sa capacité à conserver les centres de décision de ses entreprises. A ce titre, la mobilité l’accessibilité du territoire et les transports sont un des leviers, et la CCIMBO poursuite son action avec LNOBPL, en mettant Brest et Quimper à 3h de Paris.

Mais les infrastructures portuaires et aéroportuaires demeurent aussi un enjeu crucial, avec les projets et investissements suivants :

« Le chantier du Polder– à hauteur de 220 millions d’euros. La CCIMBO, gestionnaire du port de commerce de Brest, est partenaire sur ce chantier majeur, qui favorisera l’implantation de nouvelles filières liées aux énergies marines renouvelables.

Un élévateur à bateaux est également en projet sur le port de Brest, pour un budget d’environ 11 millions d’euros.

Les ports de Cornouaille connaîtront également des chantiers d’envergure dans les huit ans à venir, pour un investissement total de 28 millions, dont les 2/3 devraient être employés sous quatre ans.La criée de Concarneau, notamment, fera l’objet d’une refonte.

L’aérogare de Quimper notamment fera l’objet de travaux de pistes, à hauteur de 5 millions. L’enjeu est de mettre sur pied une liaison fiable, régulière, et d’augmenter le nombre de passagers (87 000). La CCIMBO œuvre à une complémentarité avec l’offre de l’aéroport Brest Bretagne.

En outre, un projet d’aménagement d’une zone d’activités économiques à vocation industrielle et logistique sur la zone de Lan Vian est en discussion, en partenariat avec le syndicat mixte de Lan Vian.